Les photos de vacances, de la photo à l'art

Comment choisir des photos à mettre sur ses murs comme si c’étaient des photos de professionnels ? C’est une question que je me pose en ce moment, alors que je commence à réfléchir aux murs de mon salon et de ma salle à manger. L’art sur les murs, c’est la touche finale, le point sur le i, la cerise sur le gâteau... et, quelque part, souvent ce que nous faisons en dernier. Moi en tout cas.

Pourquoi ? L’art est cher, hors de prix parfois. Il est plus facile d’accrocher deux posters et un pêle-mêle, et déclarer que c’est fini. Autre raison, il est souvent difficile de meubler correctement un mur, surtout de grande taille: à plus de trois mille euros le tableau grand format, faut-il investir ou multiplier les petits éléments ? Un petit tableau perdu au milieu d’un mur, nous savons qu’il faut l’éviter; mais parfois, c’est la seule option (je me souviens de ma période étudiante...).

Du coup, nous avons fait le choix de prendre notre temps avant de planter des clous dans les murs; même si nous changeons souvent, nous essayons d’avoir un choix délibéré, et non pas d’accrocher ce que nous avons pour la seule raison que nous l’avons.

Bref.

Comment choisir des photos que nous avons prises nous-mêmes, mais que nous essayons de faire partir vers l’art ? J’ai réfléchis à une liste de critères, mais en réalité, ils se résument tout simplement à: il faut que ça soit une bonne photo. Si c’est un portrait, il faut que le cadrage soit précis, et surtout, que la lumière soit impeccable, et ce n’est pas facile à faire en dehors d’un studio ! Si c’est un paysage, il faut que le cadrage et la lumière soient parfaits tout en présentant un intérêt, ce qui n’est pas facile avec un paysage. Enfin, si c’est une photo à vocation graphique... bonne chance. Outre le cadrage et la lumière, il faut trouver un sujet que l’on reconnaisse et dont on voit la structure visuelle.

Vous en avez beaucoup, des photos qui répondent à ces critères ? Moi, non. Sur près de dix ans de photos, j’en ai trouvé... trois. Ca tombe bien, c’est trois photos que je voudrais accrocher sur mon mur, dans un format poster. Voici les photos:


20150302_photos1

Venise ! Une colonnade. J’adore cette photo parce qu’elle combine des éléments très graphiques avec les colonnes, mais aussi de la douceur avec feuilles d’acanthes. J’adore aussi les figures humaines, même si j’aimerais avoir les compétences pour les éclairer un peu plus. Je suis contente que l’une d’elle soit de face, comme s’adressant au spectateur. Bref, photo numéro une, à gauche.


20150302_photos2

Photo numéro deux, au milieu: le musée Guggenheim de New York. Je pense que c’est immédiatement reconnaissable, et j’adore le jeu d’ombres et de lumières de ce cadrage (que j’ai refait). Je ne sais pas trop si je ne devrais pas accentuer le blanc, mais ça ne serait pas cohérent avec les autres photos.


20150302_photos3

Pour la photo numéro trois: Florence, encore une colonnade. Celle-là a moins d’éléments végétaux et aucune figure humaine, mais ce qui rend le côté graphique intéressant, c’est la peinture des colonnes. J’ai retourné la photo pour que la colonnade parte vers la droite et soit faussement symétrique de celle de Venise.

Comme Photoshop était bien chaud, je suis allée jusqu’à faire une simulation grossière pour la salle à manger:


20150302_photos4

Ca vous plaît ? Mon idée est de meubler ce mur sans trop dépenser, tout en restant dans des thèmes qui nous sont très chers (nos voyages). Et puis, il n’y a pas de photo de famille chez nous, j’aime bien mettre des éléments personnels quand même !


La question qui me taraude est: comment présenter les photos ? Je peux les faire développer, soit par un site internet, soit par un photographe (je ne me suis pas décidée), mais comment les faire encadrer sans que ça me coûte un bras ? Hum.

On n’est pas encore en phase de réalisation, mais le projet me plaît, c’est déjà ça ! Pour le plaisir, je vous mets le projet refusé par nos équipes, avec la cathédrale de Strasbourg au centre. Trop compliqué, trop peu graphique, c’était une bonne idée de tester, mais la simulation a décidé, c’est non !


20150302_photos5



C’était long, mais on est au bout de cet article ! Prochaine étape, la plus difficile: réaliser le projet. Je vais voir combien demandent les sites de développement photo, mais aussi ce que peut faire le photographe à côté de chez moi; peut-être que la qualité de son développement justifiera l’écart de prix. Je vous tiens au courant, mais ce n’est pas pour tout de suite, soyez patients !

Comments

Décorer avec des photos

En matière de décoration, vous avez peut-être vu que le grand élément qui manque dans ma décoration, ce sont les photos personnelles. Je n’aime pas trop ça. Je connais ma famille et mes amis, je n’ai pas besoin de les voir en permanence sous mes yeux en photo, je préfère les inviter et les avoir en trois dimensions ! J’adore les intérieurs personnels, mais les photos de famille, allez savoir pourquoi, ce n’est pas quelque chose que j’ai envie d’avoir sur mes murs. C’est peut-être le côté « regardez comme on est beaux et heureux » ? Ou le fait que ce soit difficile de prendre de bonnes photos de famille, bien cadrées et bien éclairées ? Je ne sais pas. Ca ne me dérange pas du tout chez les autres, mais chez moi, je n’ai pas de photos de famille et ça ne nous manque pas.

En revanche, j’adore les photos, mais décoratives, et surtout, en noir et blanc - quoique la mode du filtre instagram, même si elle devient abusive, me ramène progressivement vers les pastels et les sujets enfantins.


Tout d’abord, quelques idées sur la manière de mettre des photos sur un mur qui soit plus élaborée qu’un pêle-mêle (une partie de mon problème avec les photos de famille tient sans doute à ce concept du pêle-mêle: j’aime pas le bazar !!).

20150227_photos1
Mable Design

Première option: géométrique. On prend de belles photos bien cadrées, bien graphiques, des cadres identiques, et une composition finale très équilibrée quoique sans prise de risque.



20150227_photos2
Musing

Cette photos est très intéressante: la composition est harmonieuse parce que la forme finale est celle d’un grand rectangle bien régulier. Mais à l’intérieur, tous les cadres sont différents, les formats se côtoient sans entrer en concurrence. C’est à la fois calme et plein de fantaisie. Comme moyen pour exposer beaucoup de photos entre lesquelles on n’arrive pas à choisir, j’adore.


20150227_photos3
Pottery Barn

C’est une variante de la dernière version, avec le même esprit. Tant pis, j’aime toujours autant depuis il y a trois minutes...


20150227_photos4
Chez moi ! Mais avant, il y a longtemps, dans une ville lointaine, très lointaine... (et il y a dix ans)


Et vous ? Vous décorez avec des photos de famille ? Des photos en noir et blanc ? Des photos en couleur ? Vous avez déjà fait développer des photos exprès pour vos murs, en grand format ? C’est ce dont je pensais vous parler la prochaine fois: comment transformer des photos de vacances en « waouh ! c’est l’agence Magnum qui a pris ces photos ? ». Cependant, j’ai l’idée, mais je n’ai jamais fait développer des photos sur mesure pour les accrocher...

Comments

Modulable à l'infini: les bouchées de chou au poulet et boulettes de riz

Je suis toujours à la recherche de recettes pas trop compliquées à faire, qui se congèlent facilement et se modulent à l’infini en fonction des restes. Si possible, il faut qu’elles se présentent en petites bouchées pour rentrer dans mes bentos quand je n’ai pas le temps de les fabriquer de zéro.

Celle-là est tirée de Rock’n’Roll cuisine de Jamie Oliver, adaptée à ma sauce. Le principe ? Une farce avec ce que vous voulez dedans, un peu de piment, de sauce soja, et des boulettes de riz roulées dans ce que vous aimez. D’accord, c’est plus une question de présentation et d’assaisonnement ! Mais c’est sympa de manger des petites choses avec les doigts les dimanches soirs, non ?



20150223_boucheespoulet

Pour la farce:
- du blanc de poulet cuit 20 minutes dans un panier vapeur (ou du poisson, ou du boeuf ou n’importe quelle viande ! Je n’ai pas encore essayé avec du tofu cependant)
- des légumes, au choix en fonction des restes. J’ai testé avec du chou blanc, la recette ci-dessus est avec du poireau, mais les carottes ou les panais marchent aussi. Il faut juste précuire les carotte à la vapeur, avec le poulet.
- les assaisonnements: c’est là que ça devient intéressant. Personnellement, j’ajoute une bonne cuillère de purée d’ail, une de purée de piments, de l’huile de sésame (il faut une huile pour un peu de fluidité dans la farce), et, en fonction des envies et du placard, du jus de citron ou du jus d’orange.
- les herbes: en général, j’ajoute de la coriandre avec le jus d’orange, sinon du persil ou de la ciboulette. Comme hier, toutes les herbes aromatiques étaient décédées, j’ai pris du persil séché. J’avoue préférer les herbes fraîches ajoutées au dernier moment.

Tout mixer dans un saladier, puis défaire un chou blanc feuille à feuille. Déposer dans chaque feuille une cuillère à soupe de farce, puis rouler la feuille de chou pour former un rouleau. J’avoue, ils sont en général assez moches, mais j’en trouve toujours qui présentent pas trop mal pour les photos ou les invités. Ensuite, je cuis les rouleaux soit au panier vapeur soit à la marguerite, pendant 10-12 minutes environ, juste pour cuire la feuille de chou et finir la cuisson des légumes. Dans le cas du poireau, je ne l’ai pas précuit du tout, je l’ai mixé cru dans la farce pour gagner du temps.

J’ai ensuite décoré avec des baies de goji, des pignons de pain et encore du persil séché.

Enfin, j’aime bien rouler des boulettes de riz collant basiques dans divers mélanges, ici: paprika doux, gomasio et un mélange de graines de sésame. A l’origine, je devais faire des onigiris, mais horreur ! je n’ai plus d’umeboshi et je n’ai jamais réussi à faire mes formes... donc, boulette je suis, boulettes je fais !

La sauce soja est améliorée au persil et au graines de sésame blondes. Dans un monde sans enfant, il y aurait du wasabi !


Voilà, c’était une recette tout simple mais modulable à l’infini avec les restes du frigo. C’est un peu plus festif que simplement tout jeter dans l’assiette, et en même temps, ça fait des restes à congeler et c’est plutôt bon !

Comments

Le pouvoir des fleurs

Une semaine avant les vacances, j’ai la chance d’être malade. Oui, vous avez bien lu. Une semaine avant les vacances ! Pas pendant les vacances, pour une fois. Ce n’est rien qu’un gros rhume, mais je compte bien profiter des vacances en pleine forme. En attendant, je me traite aux bonnes nuits, au repos et aux petites choses qui font plaisir; en particulier, je profite des plaisirs à 4,50€.

20150217_fleurs2


En été, nous cueillons les roses du jardin, les branches de lilas, les fleurs du prunier, des branches de toutes sortes; bref, nous n’achetons jamais de fleurs ou de verdure parce que la nature nous en offre plus que nous n’avons de vases pour les mettre. En plein hiver, comme en ce moment, j’essaye de ramasser des branches aux formes sculpturales, je me débrouille avec des oranges et des citrons, mais le fond est que la verdure et les fleurs me manquent. Heureusement qu’il y a Noël pour me donner un prétexte pour mettre des branches de sapin partout !

Voici donc mes petits plaisirs floraux: acheter un bouquet à quelques euros et le disposer dans la maison, parfois dans un seul vase, parfois en répartissant les fleurs. Je sais parfaitement à quel point les fleurs en hiver sont une catastrophe environnementale, mais voilà, une fois de temps en temps, c’est le genre de choses qui fait du bien.

20150217_fleurs1

Voilà l’arrangement de lys oranges dans la salle à manger, avec une orange au milieu parce que j’aime beaucoup les oranges et qu’il faut que j’arrête d’en manger tout le temps ! Quelqu’un adore les oranges autant que moi ? Dans la cuisine, je fais des pyramides d’orange que je brise encore mieux que Michael Bay dans Transformers 325 (sérieusement un des pires films que j’ai jamais vu), mais moi, je mange la pyramide au lieu de cacher des artefacts inutiles dedans.

Il n’est pas impossible que j’ai pris un médicament ce matin. Je ne vois aucun effet secondaire. Vous ?

20150217_fleurs3

Et d’autres lys dans la cuisine. Ce vase va vraiment partout, mais je comprends qu’il n’est pas pour tout le monde. J’ai du mal à garder les feuilles vertes; les fleurs, ça va. Je trouve ces fleurs magnifiques. Je vais déplacer le vase sur ma table de nuit et aller dormir juste à côté. Avec une énorme réserve de paquets de mouchoirs !

Bonnes vacances à ceux et celles qui sont déjà dedans, je me prépare pour les miennes !

Comments

La nouvelle esthétique des lits à baldaquin

Nous essayons de penser une chambre d’ami dans un futur grenier réhabilité (dans looooongtemps donc), et je me demande quel lit mettre. A priori, je vais essayer d’éviter les canapés-lits, n’ayant jamais réussi à en tester un vraiment confortable. Ce n’est pas gênant pour une nuit (quoique), mais comme nous avons en général des invités pour des durées de quelques jours, il faut vraiment qu’ils dorment bien. Lit, donc.

Le grenier est une pièce assez grande (comprenez, elle fait plus des 12m2 qui sont standards pour une chambre chez moi), et j’aimerais créer une intimité au niveau du lit, comme un petit nid douillet. J’ai trouvé quelques images sur le net de lits à baldaquin qui me plaisent:


20150212_litbaldaquin1
Maisons du monde

J’aime le côté brut et naturel du bois, l’absence de froufrous et la légèreté du voile qui vient par-dessus. J’adore les montants qui se rétrécissent en haut pour plus de finesse !



20150212_litbaldaquin2
Top intérieur design

Le baldaquin en maison me paraît parfait pour une chambre qui sera aussi une salle de jeux à mi-temps. J’adore le côté ludique et sobre en même temps. Mais est-ce que quelqu’un vend cette merveille ?




20150212_litbaldaquin4
Source inconnue

La même chose mais en bois blanc. C’est aérien, léger, et on trouve encore ces magnifiques voiles tous légers qui renouvellent avec modernité les horribles damas lourds qu’on voit encore dans les châteaux et qui ont raison d’y rester !


Avez-vous un lit à baldaquin ? Qu’en pensez-vous ? J’hésite...

Comments