Inspiration: décorations de Noël sans kitsch

Il y a quelque chose de kitsch au royaume de Noël. Je suis la première à l’admettre: une palette de couleurs qui inclut du rouge, du blanc, du vert et du doré ne peut que difficilement aboutir au summum de l’élégance moderniste. Dans l’absolu, ça ne me dérange pas; l’élégance, c’est clairement quelque chose qui m’est destiné et non destiné à mes enfants pour qui plus il y a de couleurs, mieux c’est.

Une solution est de limiter les palettes de couleurs par pièces, et de définir des ambiances différentes que simplement « explosion de père Noël ». C’est ce qu’a fait Angereine avec ses différents sapins, et c’est ce que j’essaye de faire en restant dans un thème doré/blanc/argent, jusqu’à ce que j’emballe les cadeaux et que mes enfants choisissent des papiers d’emballage qui n’étaient clairement pas dans la palette initiale. Mais Noël, c’est principalement pour eux, et c’est eux qui priment en cette saison, alors...

Cependant, je pensais à ceux qui ont de plus grands enfants, pas d’enfants, ou simplement l’envie de vivre un mois dans quelque chose qui ne jure pas trop avec ce qu’ils ont habituellement. Voici quelques idées de décoration qui disent Noël, mais pas trop fort. Personnellement, je prends plus ça comme de l’inspiration pour l’hiver en général, mais ça marche aussi pour Noël !


20141220_deconoel1
Apartment Therapy
Un globe et des centaines de petites leds chaudes. Sans doute sur batterie, sauf si vous avez envie de percer des trous partout...


20141220_deconoel2
Digsdigs.com
Une branche de bois flotté et de minuscules guirlandes lumineuses enroulées autour. Je me vois très bien mettre ça dans mon salon tout l’hiver pour un peu de bonne humeur.


20141220_deconoel3
Always in Wonder
Du bois, du scandinave, encore du bois, plus de scandinave, ah, et aussi, des sapins. C’est fait pour l’hiver !


20141220_deconoel4
Room decorating ideas
Toujours très scandinave tout ça... je n’y peux rien, en ce moment, je suis scandinave.

Accessoirement, je soupçonne que le monochrome très texturé fonctionne avec tous les styles. Il faudra juste faire très attention à la lumière naturelle, et c’est pour cela que je ne pourrai jamais en avoir chez moi. Mais je peut rêver sur les photos !



20141220_deconoel5

Ci-dessus, chez moi ! Avec le bon d’achat qui accompagnait le sapin de Noël, j’ai choisi d’acheter des ornements totalement inutiles, mais j’avoue que j’ai craqué. Vous avez vu le nombre de photos d’inspiration franchement scandinave sur ce blog (et, euh... au début de cet article) ? Mon seul exutoire (enfin, le seul que je peux me permettre), c’est Ikea. J’en ai déjà parlé... certes, j’aurais pu acheter des choses utiles comme du papier cadeau ou du papier toilette (vous saviez qu’Ikea vend du papier toilette et du shampoing, vous ?), mais j’ai craqué et ce sont des chevaux dala en bois brut et noir. Na !

J-8, je n’ai pas fait les valises, il me manque quatre cadeaux et je ne sais pas comment nous allons tout faire rentrer dans la voiture. Bye bye poussette... on va essayer d’emmener les enfants et les chats.

Comments

Cartes de Noël à faire avec les enfants

Ce n’est ni la pluie ni les rhino-pharyngites qui vont m’en empêcher: comme tous les ans, je fais des cartes de Noël. Je ne prétendrais pas que c’est la partie que je préfère lors de la cérémonie de l’offrande-tout-le-monde-en-même-temps des cadeaux, mais j’avoue que j’aime beaucoup. Je garde les cartes des années précédentes et je les mets en décoration tous les ans.

D’accord, je suis une copie de ma grand-mère paternelle. Il faut que je m’y fasse.

Bref. Cette année, j’ai décidé d’opérer quelques changements par rapport au style usuel. D’une part, je vais les finir; parce que oui, j’ai encore des cartes à réaliser moi-même pour 2013 (qui ne sont pas faites, vous les aurez un jour, promis, mais pas cette année). Donc, des cartes faciles mais sympathiques.

D’autre part, je voulais mettre mes enfants au travail. Très rapidement, j’ai réalisé que Poussinette était trop petite et que mon grand avait autant de patience que mes chats quand ils ont faim; le « fait avec les enfants » c’est donc transformé en « mon grand y passe deux minutes et moi dix, mais ce sont ses petites mains qui ont fait le truc trop choupoutou sur lequel la famille sera priée de s’extasier ». Néanmoins, c’est vraiment réussi cette année, je crois.

En farfouillant sur internet, j’ai trouvé de nombreuses idées de cartes à réaliser avec les enfants, et je les ai copiées, sans la moindre honte. Un thème commun qui m’a énormément plu: les dessins avec les empreintes digitales. Comme ça, si je n’arrive plus à trouver mes ciseaux et ma colle, je peux mener une enquête et confondre mon grand. Surtout, c’est ludique, facile, et j’ai quelques pads encreurs dans mes stocks. Voici les résultats !

(je vous mets en lien tout en bas les sites sur lesquels j’ai copié. Allez les voir, c’est mieux que ce que j’ai fait.)


20141217_cartes1
Petits lutins pour ma petite, avec la calligraphie de son grand frère. Très gros succès pour l’arbre à droite qui a beaucoup amusé mon aîné.


20141217_cartes3
Des empreintes de toutes les couleurs ou quatre pouces; minimaliste mais chouuuuu !


20141217_cartes4
J’avoue, ces deux-là me font fondre à chaque fois...


20141217_cartes2
Un peu de découpage et hop ! Carte toute mignonne.



Sources:


Les lutins
L’arbre
La guirlande
Deux rennes amoureux
Quatre rennes
Le père Noël et ses rennes
Ornements de Noël découpés, ça, c’est mon idée !



Bientôt, un petit article sur des ornements en feutre à réaliser avec les enfants qui sont en âge de découper. J’espère que ça vous plaira !

Comments

Mes lecteurs sont plus talentueux que moi: les décorations de Noël d'Angereine

Vous vous souvenez de la discussion du dernier article ? J’avais proposé que vous m’envoyiez des photos de vos décorations de Noël, parce que je suis curieuse et que j’adore visiter les maisons des gens, surtout en cette période. Figurez-vous qu’Angereine m’en a envoyé !

J’étais conquise dès la crèche, vous en vous doutez, mais ne quittez pas, c’est de mieux en mieux !

20141210_angereine1


Ci-dessous, couleur « pruneau » sur le palier aveugle ! Encore une adepte des couleurs foncées dans les espaces sans lumière naturelle ! Je vous avoue que quand j’ai imaginé une couleur prune foncée et un sapin rouge et blanc, je n’ai pas réussi à obtenir quelque chose d’élégant. La preuve en image que j’avais complètement tort:


20141210_angereine2


Comme quoi, des fois, on s’imagine que certaines combinaisons ne marchent pas et on se trompe complètement. Le rouge et le prune: élégant et chaleureux. Le rouge et l’orange: énergique et vitaminé. Le rouge et le rose: féminin et léger. Osons oublier les « règles » qu’on nous a enfoncées dans la tête il y a des années, elles n’ont plus cours ! Et pour en revenir au palier d’Angereine: j’adore. Rien de plus à dire !

Nous continuons dans le non-conventionnel avec un sapin violet, sorti tout droit d’un magazine :

20141210_angereine3

Angereine a repris l’idée des boules dans un vase transparent, comme ma soeur, et, sans surprise, c’est toujours réussi. J’aime particulièrement le twist de la guirlande lumineuse mélangée avec les ornements. J’admire également l’équilibre des décorations du sapin: ni trop ni pas assez ! C’est quelque chose que je trouve difficile à faire en pratique, cet équilibre des formes et des couleurs. Angereine non, visiblement !

20141210_angereine4


Et le sapin rose et doré. Pour Angereine, on n’a jamais trop de sapin ! (moi, j’ai trop peu d’espace hélas, mais je suis bien d’accord !). Gros plan sur le pied...

20141210_angereine5

C’est une crèche ! Pour le moins originale d’ailleurs.


Bilan de cette petite visite un peu indiscrète chez Angereine: il y a mille manière de fêter Noël, parfois même dans une même maison. Aucun besoin de se cantonner à un style ou de se dire « moi, je ne réussis que les décorations classiques ou rustiques ou ceci ou cela ». On peut exprimer la joie de Noël de mille manières, avec mille couleurs différentes, tant qu’on possède cet élément subtil si difficile à définir : le goût.


20141210_angereine6


Merci Angereine pour ce magnifique cadeau à partager !

Comments

Décorations de Noël !

C’est bientôt Noël !!

20141208_deconoel3


Vous en avez assez, vous, des articles de magazine ou de blog sur comment décorer sa maison pour Noël ? Moi non. Je ne crois pas qu’il soit possible qu’un jour, j’en ai assez de Noël.

En ai-je assez des galopades pour les cadeaux de dernier moment ? Des courses en ville dans la cohue ? Non, plus depuis qu’il y a internet et des petites boutiques charmantes, localisées dans toute la France, qui vous envoient des paquets adorables le lendemain de la commande. Pour la première fois de l’histoire d’Anne-Hélène (32 ans donc), je ne suis pas en retard pour les cadeaux de Noël, et je crois que si je n’étais pas débordée, je n’y serais jamais parvenue. C’est une règle que quand on est débordé, on s’organise. Je ne crois pas que ça soit une bonne règle, mais allez comprendre pourquoi la première année où je peux envisager de ne pas faire de courses le 24 décembre est aussi celle où j’ai deux mémoires de philo à rendre pour la fin d’année, deux enfants bronchiteux et des interrupteurs à poser. Bref, les paradoxes, c’est toujours intéressant.

En ai-je assez des décorations de Noël ? Non !! Je ne me lasse pas de voir la créativité des gens, leurs idées, les ambiances qu’ils souhaitent créer. Il y a ceux qui décorent en blanc et rose pâle, les inconditionnels du trio blanc, rouge et vert, ceux qui sont un peu entre les deux, de la place pour tout le monde !

Je me range du côté des traditionalistes. Autant j’aime bien ma maison un peu décalée toute l’année, autant Noël, c’est le moment où je sors les boules en verre mercurisé qui ont mon âge (et que ma mère m’a prêté pour les cinquante prochaines années), les vieux machins abîmés que j’avais fabriqués quand j’étais petite, et les cartes de voeux offertes par ma famille depuis vingt ans.

A peine installé pour frimer sur la toile, mon salon s’est retransformé ! Le voici aujourd’hui:


20141208_deconoel1

J’ai cette crèche depuis huit ou dix ans, c’est Arterra qui la réalise. J’ai commencé avec les personnages principaux, et mon chéri m’offre un santon tous les ans, au marché de Noël de Strasbourg. J’adore le fait qu’elle combine la crèche traditionnelle et des couleurs très modernes. Je n’ai pas trop le côté très coloré des crèches provençales, mais regardez celle-ci:

20141208_deconoel2

Rien que du beige, du blanc, des bleus et des gris très légers, et surtout, la couleur naturelle de la terre. Je me demande des fois pourquoi les crèches ne sont jamais dans les pages des magazines de déco. D’accord, c’est bien rétro et tout, d’accord, c’est très connoté religion, mais est-ce une raison ? Peut-être que ça ne rentre pas dans notre esthétique contemporaine où nous faisons plus attention aux effets d’ensemble qu’aux détails...
Les sapins viennent d’Ikea, les napperons sont un héritage que personne ne voulait !

Je m’étonne toujours que les crèches soient bannies des pages, parce que le sapin, également symbole religieux (limite païen d’ailleurs), est un incontournable. Voici le mien:

20141208_deconoel4

Une petite table de jardin, une nappe alsacienne rouge et blanche, un sapin Ikea (encore), et toute ma collection de boules en verre, de décorations en papier, et de guirlandes. Hélas, ce sapin a été acheté déjà en filet; il est trop dense, irrégulier, asymétrique. Résultat: j’aime beaucoup mes objets, mais je trouve ce sapin assez raté. Il aurait fallu beaucoup plus de petits objets à suspendre et beaucoup plus de guirlandes, mais aussi beaucoup plus de budget. Heureusement, il est plus élégant en vrai que sur cette photo !

20141208_deconoel5

J’adore cacher de petits objets inattendus dans les sapins. Ici, au premier plan, une boule du marché de Noël de Strasbourg (le seul, le vrai, l’original, l’unique), une étoile en papier calque que j’ai depuis des années, et, en arrière-plan, un petit hérisson en paille et bois trouvé à Auchan il y a deux ans et que mes enfants adorent.

Enfin, l’élément qui met tout le monde d’accord, les parents qui aiment décorer et les enfants qui aiment toucher mais qui n’ont pas le droit: les ca-deaux !

20141208_deconoel6

Le Père Noël a déposé certains paquets en avance, puisque chez nous, il les dépose dans mon bureau (pratique), et c’est moi qui les décore pour lui. Le Père Noël est ce qui fait des cadeaux des cadeaux de Noël. D’accord, c’est très compliqué chez nous, la théorie du Père Noël, et je n’ai pas la moindre idée de la manière dont nous en sommes arrivés à ça...

En tout cas, il y a beaucoup de choses faites par les enfants et moi-même dans ces paquets: les cartes avec les rennes sont DIY, comme le rennes en feutre, l’étoile sur le paquet rouge en bas à droite, la carte avec les boules de Noël juste derrière à droite, ainsi que le sapin avec les boutons sur le paquet rouge en bas à gauche. Promis, je vous fait un article sur tout ça sous peu !

Et vous, quels sont vos décorations de Noël préférées ? Vous avez une crèche ou vous restez fidèles au seul sapin ?

Comments

Lancement des festivités de Noël

(avertissement: cet article n’a aucun contenu mais quelques jolies photos)


20141203_noel1

Je déclare ouvertes les festivités de Noël 2014 !



Quel bonheur de republier un article dans cette catégorie Noël ! Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je pense à Noël au mois de juin. Je me demande où je vais placer certaines décorations sentimentales, je réfléchis à des thèmes qui entreraient dans ce que j’ai déjà et qui plairaient aux enfants, je fouille un peu sur le net pour trouver des idées de petites choses à fabriquer avec eux (article complet sur ce sujet à venir !).

En résumé, j’adore Noël. J’ai déjà connu tous les types de stress, les nuits passées à cuire des petits gâteaux de Noël (Noël 2010), les cartes élaborées que je n’arrive pas à finir à temps (Noël 2013), les cadeaux commandés au dernier moment sur internet, dont on ne sait pas s’ils arriveront à temps (tous les Noël de la décennie), et les Noël de complet bazar avec les enfants complètement dépassés. Et j’aime toujours Noël !

20141203_noel3
Noël 2012: je fais le gâteau le plus compliqué de la planète pour le dessert


Maintenant que mes petits monstres sont plus grands, j’ai décidé deux choses. De m’organiser déjà, comme tous les ans (la bonne blague... il y a toujours un cadeau à acheter le 24 décembre), mais aussi de faire plus simple. Je ferai les gâteaux que je ferai, pas question de me mettre des quotas; quant aux cartes et à certaines décorations de Noël, je les ferai avec les enfants, et qui dit enfants dit simple et rapide (patience et enfants... pas le grand amour). D’ailleurs, j’en profite pour vous recommander un très bon article (et blog !) sur les décorations de Noël à faire avec ce qu’on a déjà.

20141203_noel4
J’adore assembler des bougies piliers de différentes tailles et voir une sculpture se former au fil des heures


Ca, ce sont les bonnes résolutions. Je pense qu’il pourrait être hilarant de les voir s’écrouler tout au long du mois, comme tous les ans. D’ailleurs, je ferais mieux de recopier un vieil article sur le sujet plutôt que de me fatiguer à en écrire un neuf... Voyez celui-là, avec un superbe rétro-planning pour les Martha Stewart qui sont parmi nous.

C’est tellement beau, les illusions de jeunesse ! « Ce mois-ci, je fais un régime ! » « Cette année, je passe un Noël calme ! ». On y croit, pourtant, année après année, et le pire, c’est que ça ne me gâche même pas les fêtes tellement je les aime. Oui, c’est un énorme bazar pour y arriver, mais une fois que le 23 décembre au soir est là... mmmmh... le meilleur arrive.

20141203_noel2


J’ouvre donc les festivités de fin d’année, avant de prendre des vacances du blog entre le 20 décembre et le 5 janvier. Dites-nous tout sur ce que vous avez prévu !


(les boules de Noël vintages dans des bocaux aussi vintages, c’est ma soeur. Merci Soeurette ! Je vous montre ma déco quand je l’aurai finie. Avant Noël, promis !)

Comments