Les travaux, la suite

Dernière ligne droite. Toute personne qui vous dira que des travaux avec des enfants en bas âge sont un bon moment est une menteuse, et vous devez questionner sa santé mentale. Depuis deux semaines, toutes mes fins d’après-midi et mes soirées sont assez proches d’un enfer sur terre. Dans un shaker, mélangez des enfants surexcités après une journée d’école et qui ne peuvent pas sortir parce qu’il fait trop froid et/ou il pleut, un espace très réduit et ultra-encombré par des machins dans tous les sens, et une mère épuisée (bonjour !) qui passe ses soirées à peindre des boiseries jusqu’à des heures pas possibles (minuit ou une heure du matin) et qui totalement abdiqué face à la poussière (et qui le payera plus tard).

Tous les jours, j’espère que ce mois infernal sera compensé par des années de bonheur dans une maison saine et à notre goût. S’il y a un calcul actuarial à faire et que j’espère voir payer, c’est bien celui-là, parce je paye ces travaux de ma santé et de mon sommeil, dont j’ai déjà très peu de rab en stock.

Du coup, je me concentre sur le positif: ça avance. Avec un peu de chance, le parquet sera posé ce week-end, et ça signifiera presque la fin. Enfin, les 90% qui sont pour nous synonymes de fin. Cette fois, je me suis PRO-MIS de finir pour de vrai, à 100% et pas à 90 comme d’habitude, donc j’ai même peint toutes les boiseries qu’on peut faire plus tard, notamment les plinthes ! La preuve:

20141120_travaux1

Et nous avons un double souci: d’une, je n’ai toujours pas retrouvé le sac de l’appareil photo dans les montagnes de trucs entassés dans les différentes pièces, donc j’ai pris la photo avec mon téléphone. Les iPhone, ce sont de mauvais téléphones et de mauvais appareils photos. A se demander pourquoi j’en ai un ? Deuxième souci, je ne sais pas comment remonter le volet dans la nouvelle configuration, maintenant qu’il n’y a pas encore les interrupteurs. Espérons que mon chéri sache...

Mais ! Les plinthes sont peintes, avec le fameux Winborne White de Farrow & Ball dont je vous dirai monts et merveilles dès que je pourrai prendre des photos en lumière naturelle. Ah, et regardez bien le sol, il sera parqueté lundi (normalement). Bref, encore un long week-end à passer...

Pour me faire plaisir, j’ai également fait un peu de shopping. J’en fait très peu pour moi, mais pour mon nouveau salon, quel bonheur ! Je me répète, mais je n’ai jamais eu l’occasion de créer une pièce à partir de rien, de tout imaginer de l’ambiance depuis la peinture des murs jusqu’aux vases. Je réutilise énormément de ce que j’ai, mais en sélectionnant mes pièces favorites, et j’ai pu acheter... des coussins. Pour la première fois de ma vie ! Alors oui, si vous vous posez la question, j’ai commandé un canapé qui n’arrive que dans un mois, mais j’ai déjà les coussins qui vont dessus !!

20141120_travaux2
Coussin en peau de mouton, Ikea / Coussin Monsieur, Ferm Living / Petit coussin géométrique, Ferm Living
/ Sapins blancs en porcelaine, Habitat


Pour celles qui me connaissent, j’ai cherché à avoir un maximum de textures et de motifs compatibles. Le canapé sera en cuir (voyez ici le projet), donc j’ai cherché ce qui lui manque: de la texture et des motifs. Les coussins sont un endroit parfait pour les ajouter, et je pourrai changer quand je voudrai ! Donc, coussin en peau de mouton pour la texture, et deux coussins de tailles différences pour les motifs et la profondeur.

Et j’ai acheté quatre sapins en porcelaine blanche, parce que je suis encore obsédée par la porcelaine blanche !

Tant qu’à finir cet article vide de contenu, je vous raconte une anecdote sans intérêt ? Mardi, c’était les encombrants. J’adore les encombrants. C’est le seul jour du mois où l’on voit des gens passer avec un escalier sous le bras. Authentique. J’adore les vautours qui font de grands cercles autour des jeunes couples qui vident une maison qu’ils viennent d’acheter. J’adore les trouvailles qu’on y fait ! Mardi dernier, voici ce que je trouve, empilé sur un tas de déchets:

20141120_travaux3

Ne vous excitez pas autant que moi, c’est une fausse. Enfin, soit c’est une fausse, soit Vuitton colle son cuir sur une mallette en bois mal montée. Il n’y a aucune signature donc c’est une fausse, mais ça reste rigolo, non ? Je ne sais pas si c’est du cuir, mais c’est bien imité, et il n’y a aucun doute sur le fait que la poignée soit, elle, en cuir.

Quand je l’ai trouvée, elle était couverte de poussière de plâtre, mais rien qu’un lavage avec un soupçon d’eau ne puisse enlever. L’intérieur est de mauvaise qualité (bois fin et carton) mais tout est propre. Les ferrures demanderaient un peu de nettoyage, mais je vais les laisser dans leur jus.

Je ne sais pas ce que je vais faire de cette valisette, sans doute un objet de décoration parce que sa construction est si fragile, mais je suis bien contente de cette trouvaille !


En attendant de vous faire un avant-après complet (pas avant janvier j’en ai peur, vu les délais de livraison), j’essayerai d’écrire un dernier article sur autre chose que les travaux avant la fin de la semaine, puis je vous montrerai le résultat ! Sans meuble, sans rien, juste le gros oeuvre et beaucoup de noir.

Comments

Shopping: des lampes de table

Quand j’ai construit mon tableau d’inspiration pour le salon, j’ai dû rajouter des éléments qui n’entraient pas dans le projet initial. Trop petits en taille, trop réduits en coût par rapport à celui des travaux, certains éléments de décoration étaient passés sous le radar du désormais célèbre Master Control Plan (MCP, et oui, c’est une blague tirée de Tron). C’était le cas des lampes de table posées derrière le canapé trois places; j’ai toujours eu envie de mettre deux lampes symétriques de part et d’autre du canapé, puis l’idée est venue de les mettre derrière le canapé, à cause des dimensions assez particulières de la pièce.

D’où un fouinage assez intensif dans mes fichiers pour trouver des images de lampes de table qui me plaisent. Bilan: je n’aime pas l’ultra-moderne conceptuel, je n’aime pas les lampes qui passent incognito. J’adore, j’adore, j’adore les lampes, mais celles qui contribuent à l’ambiance sans forcément prendre (trop) la première place. Exemples:

20141114_lampesdetable1
Design Sponge
Lampes symétriques, carrément oversize, et en même temps toutes légères. Mon image préférée !

20141114_lampesdetable2
via Glamour begins at home
Donc, j’aime les lampes symétriques. Je vous l’avais dit ! (j’aime moins ce rose en particulier par contre)

20141114_lampesdetable3
Better Homes and Garden
J’aime les lampes qui en imposent, mais qui ne sont pas des grandes gueules.
Et j’aime la céramique blanche, mais ce n’est pas nouveau... (article du 17 décembre 2012 quand même !)

20141114_lampesdetable4
Source inconnue
Ou, tout simplement, de belles lampes qui n’ont besoin d’aucune parure à leur beauté naturelle.

Si vous aussi vous aimez les lampes (et les gens !) qui ont de la personnalité mais qui ne sont pas (trop) grandes gueules, si vous aimez le caractère et la couleur, que texture est devenu le mot-clef de votre décoration intérieure, voici quelques idées shopping.


20141114_lampesdetable5

1. Lampe ananas, 99,99€, Zara Home 2. Lampe tripod Zuiver, 109€, via Decoclico 3. Lampe bleu pastel, 39,90€, Maisons du monde 4. Lampe carapace de tortue en résine, 99,99€, Zara Home 5. Lampe arc laiton, 102€, AMPM 6. Lampe tiffany, à partir de 78€, lampes-tiffany.fr

J’hésite entre les numéros 1 et 4 pour mon salon. On verra le moment venu ! (et oui, je vais me pointer dans un magasin Zara Home avec un coussin de mon canapé en cuir et une feuille peinte avec le noir de mon mur pour vérifier que tout ça va ensemble. No shame !).

Comments

Inspiration board: le salon

Je vous présentais la semaine dernière l’état euh... post-apocalyptique, de mon salon et de ma salle à manger. Aujourd’hui, c’est à peine mieux, même si ça avance. Honnêtement, entre un enduit et un autre, à part un professionnel, personne ne fait la différence... Moi, je ferai la différence quand il y aura de la sous-couche, voire, mon rêve, la peinture définitive !

En attendant, et alors que je viens de rapporter deux petites tables supplémentaires de chez mes parents (comme si j’avais la place en ce moment, mais je suis contente quand même !), je rêve au résultat final, et je viens solliciter vos avis et critiques.

Voici le projet du salon. J’ai modélisé avec du scotch et de la colle les deux murs principaux: le premier, à gauche sur la photo ci-dessous:

20141104_travauxrdc4

Mais je l’ai dessiné plus ou moins comme si on le voyait de face, depuis le milieu de la pièce. L’autre mur est celui situé sous l’arche à droite de la photo ci-dessus. Egalement, plus ou moins vu de face depuis le milieu de la pièce.

Le projet était « un club anglais moderne », parce que la pièce n’a pas de lumière naturelle directe. Nous nous sommes donc orienté vers quelque chose de confortable, d’intime, mais de très élégant en même temps. La palette de base est: noir, blanc cassé, blanc, or, naturel (parquet et canapé en cuir) et miroir. Avec beaucoup de plantes !

Donc, mur principal, avec le canapé:

20141112_inspirationboardsalon1

La peinture est Farrow and Ball « Pitch black », surnommée ici « black is back ». Au sol, un parquet en chêne massif brut à larges lattes. Pour le reste, le canapé viendra d’Ikea, la table basse a déjà été livrée par Westwing, les miroirs viendront de Maison du Monde, les deux lampes derrière le canapé (sur une planche façon console en fait) de Zara Home. Pour le reste, ce sont des choses que je possède déjà. Il y a une grosse hésitation sur le lustre central, mais on part sur quelque chose comme ce que j’ai trouvé sur internet.

Pour l’autre côté, sous l’arche:

20141112_inspirationboardsalon2

Au fond, une vieille malle de ma grand-mère (plus jolie que celle-là), deux fauteuils en velours canard de Westwing toujours, dont vous avez aperçu un exemplaire ici (sous la mousse protectrice anti-chats), la table basse, deux appliques dont j’ai hérité mais qui ressemblent à celles-là, et, invisible sur mon image parce qu’impossibles à dessiner, deux micro-bibliothèques de part et d’autre de l’arche, avec des tas de beaux objets et de livres dedans. Possiblement, il est prévu de mettre un tableau entre les deux appliques, mais à voir. Et il manque des coussins pour les lombaires dans les fauteuils. Ils sont confortables, mais à condition d’avoir des coussins pour les lombaires !

Voilà, vous savez tout du projet. Nous avons déjà certaines de choses, mais pour l’essentiel, presque tous les éléments qui font un vrai salon (les canapés, la table basse) sont ou seront neufs. C’est la première fois que je peux meubler une pièce quasiment en partant de zéro, et j’avoue que c’est très excitant !!

Je vous retrouve un de ces jours pour vous présenter la salle à manger, dans un style proche mais plus clair. En attendant, j’espère que ce projet vous a plu. J’ai des jours de doutes...

Comments

Vous savez que vous êtes en travaux quand...

Vous savez que vous êtes en travaux quand...

... Vous avez autour de votre lit assez de chaises pour asseoir toute la compagnie de l’Anneau.

20141107_travaux1
20141107_travaux2



... Vous avez décapé une demie-heure avant de chercher vos enfants à l’école, et votre décapeur a un petit nom d’amour (Putain de Bordel de Décapeur de Merde).

20141107_travaux3



... Vous rejouez à Tétris, en vrai et en rétro, et vos scores s’améliorent.

20141107_travaux4



... Ca ? Nan, je nettoierai quand ça sera vraiment sale.

20141107_travaux5



... Vous prenez toutes vos photos avec votre téléphone parce que votre bel appareil photo est rangé quelque part, à l’abri de la poussière. Il faudra faire des fouilles archéologiques pour le retrouver.

Comments

And so it began... où je vous présente la rénovation du salon et de la salle à manger

Quand nous sommes en train de souffrir à la rénovation d’une pièces de la maison, la remarque que j’entends le plus souvent est: « ma pauvre, comme ça doit être pénible ! ». C’est vrai. La poussière est omniprésente, surtout la poussière rouge de brique, la pire, les meubles sont entassés dans toutes les autres pièces, déjà pas très grandes, la logistique devient abominable et les enfants ne savent plus où jouer puisque leurs espaces sont envahis par les jolis objets de leur Maman.

Pourtant, ces périodes de travaux sont fantastiques. Tout y est possible, les couleurs, les textures, les ambiances, tout est potentielle beauté. Alors qu’avant, tout était réelle laideur. C’est magique.

Nous avons vécu pendant cinq ans dans un salon aux murs verdâtres qui faisaient penser à un aquarium très mal entretenu. A mi-parcours, j’ai craqué et enrôlé mes parents pour une opération « week-end de peinture » où tous les murs sont passés en blanc et les arches en rose fuchsia (donc, j’aime le rose fuchsia). Il y a deux semaines, mon salon et ma salle à manger ressemblaient à une version moins tétris de ça:

20141104_travauxrdc4

20141104_travauxrdc5

D’accord, cette photo est ancienne, les scotchs de peinture n’y ont pas été enlevés et elle est prise de nuit, mais vous saisissez. C’est mieux que le verdâtre, mais ce n’est pas encore génial, et c’est toujours de l’atroce toile de verre grossière. Il y a aussi l’énervante mini-marche sous le canapé (à la jonction entre les deux parquets), le fait que le parquet soit défoncé, et les nouvelles gaines de l’électricité de la cuisine et de la véranda qui ne sont pas encastrées. Et de la toile de verre par-tout.

Je sais que beaucoup de gens aiment la toile de verre, ou s’en servent pour réparer un mur endommagé, mais j’avoue: je déteste ça. J’adore la texture, les motifs de papiers peints bien voyants, et la toile de verre, c’est la texture mal comprise. Déjà, ça crie la rénovation et la radinerie, surtout dans les résidences principales. Ensuite, je n’ai jamais vu une toile de verre joliment peinte. Vous l’aurez compris, tant qu’à exprimer des avis tranchés, en voici un: je n’aime pas la toile de verre.

Donc, Fred, notre magicien qui fait du beau avec du vieux, s’est attelé à l’arrachage de cet océan de toile de verre, puis au détapissage du papier peint qu’il y avait dessous. Parce que oui, il y a des gens qui posent de la toile de verre sur du papier peint. Laissez-moi vous dire que ce n’est pas une bonne idée. Aujourd’hui, J2 des travaux officiels (c’est-à-dire ceux sur lesquels nous ne suons pas nous-mêmes), le salon et la salle à manger ressemblent à ça:

20141104_travauxrdc1
(vous noterez que les photos sont toujours aussi mauvaise, ici un iphone à contrejour)

20141104_travauxrdc2
Le salon, en regardant vers la cuisine

20141104_travauxrdc3
La petite niche du salon, là où il y avait le grand canapé

Ces photos ont été prises ce matin, et à l’instant où je vous écrit, il n’y a plus de papier peint. Les murs sont nus, de véritables bébés qui attendent que notre main divine leur donne vie. Il est possible que mon lyrisme soit déplacé, mais il est sincère.

J’ai commandé la peinture (vous voyez deux essais sur la photo ci-dessus, et oui, nous allons peindre le salon en noir), mon chéri a vérifié que Castorama disposait d’assez de bottes de notre parquet. La table basse sera livrée début décembre, les deux nouveaux fauteuils sont entassés dans les étages et je ne sais pas quoi en faire. Ca va être superbe. J’y crois.

En attendant, oui, deux enfants en bas âge dans les travaux, c’est compliqué. Je regarde mes photos inspiration et tout va mieux. Allez, tous en coeur:

20141104_travauxrdc6

20141104_travauxrdc7

Dans un mois, le gros oeuvre du paradis (murs et parquet) sera fini...

Comments